Qu'est-ce que je vais faire à dîner ce soir ?

01 novembre 2007

Amuse-bouche

Voici un petit blog culinaro-familial, qui n'a d'autre ambition que de se dépanner mutuellement quand on se demande ce qu'on va bien pouvoir faire à manger ce soir... Chacun(e) est le(la) bienvenu(e) pour m'envoyer ses recettes, le cas échéant accompagnées de photos.
Contrairement à ce qui se passe généralement sur les autres blogs, les messages les plus récents sont en fin de liste (ici on applique la méthode "fifo"). Si vous cherchez une recette précise, cliquez dans les catégories que vous trouverez dans la colonne de droite : dessert ? entrée ? ou du grand n'importe quoi ? Il y en a pour tous les goûts !

Posté par porte_plume à 01:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]


02 novembre 2007

dimanche soir et pas envie de cuisiner...

La quiche sans pâte s'impose.

Il te faudra :

- 3 œufs
- 1/4 litre de lait
- 10 cl de crême fraîche (on peut utiliser de la crême fraîche liquide allégée, en briquette)
- 2 bonnes cuillers à soupe de farine
- 100 g d'emmental râpé
- talon de jambon coupé en cubes, ou lardons (moins léger)
- sel, poivre, noix de muscade

Préchauffer le four (environ 20O °C).

Mixer tous les ingrédients à l'exception du jambon.

Verser dans un moule préalablement beurré et fariné ou un moule anti-adhésif, ajouter le jambon.

Faire cuire pendant environ 1/2 heure.

Servir avec une salade verte - recette de la vinaigrette allégée sur demande ;-)

Posté par porte_plume à 23:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 novembre 2007

dessert pour mon fils

Bon d'accord, il y a un tout petit peu de préparation, et quelques heures de repos au frais, mais le résultat est  succulent tout en restant léger.

Le petit plus (ou le gros "moins", c'est selon les goûts) : les enfants seront ravi(e)s de t'aider à préparer cette recette !

Prévoir :

framboises surgelées : 100 g
3 feuilles de gélatine
ricotta : 120 g
fromage blanc (0% si on veut du léger léger) : 180 g
sucre (au goût) ou édulcorant en poudre (doser au goût)
2 blancs d'œufs
4 biscuits à la cuiller
cerises : 300 g (en saison, on peut mettre des cerises fraîches, mais personnellement, j'utilise les cerises en bocal d'un célèbre magasin discount dont le nom commence par L et finit par L, ou les délicieuses cerises surgelés d'une chaîne de magasins dont le nom commence par P et finit par D)
quelques feuilles de menthe fraîche (si tu n'en as pas ce n'est pas grave)


Faire décongeler les framboises. Mettre la gélatine à tremper dans l'eau froide. Réserver 3 cuillers à soupe de jus de framboise, le réchauffer quelques secondes au micro-ondes et y délayer les feuilles de gélatine égouttées.
Mixer rapidement la ricotta + fromage blanc + gélatine + framboises + édulcorant.
Battre les blancs d'œufs en neige et les incorporer délicatement à la préparation.

Tapisser de papier cellophane le fond d'une jatte ronde en plastique d'environ 18-20 cm de diamètre (ou autre récipient rond en plastique, personnellement j'aime bien la jatte car elle est creuse et non plate).Emietter grossièrement au fond les biscuits à la cuiller. Déposer les cerises en les répartissant bien dans le plat (je mélange le jus restant à la préparation au fromage blanc). Verser la préparation par dessus. Laisser reposer au réfrigérateur pendant 6 heures en couvrant de cellophane.

Démouler sur un plat de service, décorer de quelques feuilles de menthe.

Se régaler :-)

Posté par porte_plume à 10:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 novembre 2007

j'aime pas Halloween...

... Mais j'aime le potiron, la citrouille, la courge, bref, les cucurbitacées.

Et pour changer de la soupe, on peut faire un gratin de potiron.

C'est enfantin, le plus pénible étant d'éplucher la chose.

Ensuite, on la débite en gros cubes que l'on dépose dans un plat à gratin. On saupoudre de sel fin (pour faire dégorger) et on place au four préalablement chauffé à environ 210-240 °C. Quand la citrouille atteint une consistance molle (on peut l'écraser en purée avec une fourchette), on poivre, on ajoute de la crême fraîche, on saupoudre d'emmental râpé, et on fait gratiner le tout au four.

Ce gratin accompagne très bien une viande blanche.

Posté par porte_plume à 12:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 novembre 2007

"Quand l'ouragan soufflera dans les roseraies"...

Voici une recette d'automne qui demande un peu de patience, mais qui vous récompensera de vos efforts (on ne bâcle pas, s'il-vous plaît !). Elle est extraite de "le meilleur et le plus simple de Joël Robuchon", que je recommande chaleureusement dans son ensemble (une autre fois je vous parlerai d'un ouvrage paru chez Librio et intitulé "la cuisine des maris"...).

Mais venons-en aux faits :

Confit de châtaignes, noix, fenouil et oignons

Pour 8 à 10 personnes comme garniture (sic) :

- 500 g de châtaignes fraîches, 360 g si elles sont pelées (j'avoue, j'ai acheté des marrons en bocal)
- 1 l d'huile d'arachide (bigre !)
- 20 petits oignons grelot pelés (ceux de la marque de surgelés à l'étoile de neige bleue sont par-faits pour cette recette)
- sel de mer (le sel de Guérande s'impose pour les perfectionnistes)
- 1 c. à soupe de sucre
- 75 g de beurre (personnellement, je ne cuisine QUE au beurre demi-sel, bretonne oblige...)
- 1 bulbe de fenouil détaillé en fine julienne, en réservant les "pluches" (sic)
- 1 bouquet garni : plusieurs tiges de persil, feuilles de céleri et brins de thym, enveloppés dans du vert de poireau et solidement ficelés (faut c'qui faut : on cuisine ou on cuisine pas !)
- 4 échalottes coupées chacune en huit dans la hauteur
- 60 g de cerneaux de noix fraîches
- quelques c. à soupe de jus de rôti (facultatif)
- poivre blanc du moulin

(oui je sais, c'est long, mais je vous avais prévenus, je ne vous prends pas en traître)

1 - (N.B. : cette première étape n'est nécessaire que dans l'hypothèse où l'on utilise des châtaignes fraîches. À bon entendeur...). Pour peler facilement les châtaignes, commencer par les "cerner" : avec un petit couteau bien aiguisé, faites une incision sur la face arrondie de chaque châtaigne, en entamant à la fois l'écorce et la pellicule brune située en-dessous. Versez l'huile dans une grande casserole ou en friteuse de 2 litres. Faites-la chauffer à 160°C (débrouille-toi !) Faites frire les châtaignes par 5 ou 6 à la fois en les laissant 3 minutes dans le bain d'huile, jusqu'à ce que l'écorce se retrousse de chaque côté de la fente. Egouttez-les à fond. Lorsqu'elles sont refroidies, pelez-les en retirant à la fois l'écorce et la pellicule brune située dessous. (Vous pouvez préparer les châtaignes la veille. Merci. Conservez-les au réfrigérateur dans une boîte hermétique. Sortez-les à l'avance pour les utiliser à température ambiante).

2 - Faites bouillir une grande casserole d'eau salée et faites-y blanchir les petits oignons pendant 2 minutes. Egouttez-les. Prenez une grande casserole dotée d'un couvercle. Mettez-y les oignons, ajouterz le sucre et 15 g de beurre - N.B.: en Bretagne, c'est toujours du beurre demi-sel ;-)) Faites chauffer sur feu doux, salez et poivrez. Couvrez et laissez cuire doucement pendant 20 minutes, jusqu'à ce que les oignons soient bien tendres (j'ai pas dit "dorés" !). Surveillez la cuisson et secouez la casserole de temps en temps pour empêcher les oignons de brunir. Egouttez et réservez.

3 - Préchauffez le four à 200 °C (thermostat 6-7)

4 - Faites fondre 60 g de beurre dans une grande cocotte sur feu moyen. Ajoutez les châtaignes et faites-les cuire en remuant la cocotte pendant 15 minutes jusqu'à ce que les châtaignes soient dorées et bien tendres. Surveillez-les bien pour les empêcher de roussir. Ajoutez le bouillon et le bouquet garni. Portez à ébullition sur feu vif.

5 - Glissez la cocotte au four et faites braiser les châtaignes à découvert pendant 15 à 20 minutes jusqu'à ce que le liquide soit presque entièrement évaporé. Mais il doit toujours en rester un peu sinon les châtaignes vont se déssecher : si nécessaire, arrosez-les avec le liquide de cuisson pour qu'elles restent bien moelleuses.

6 - Pendant ce temps, faites chauffer à nouveau les oignons. Incorporez la julienne de fenouil et les échalotes. Faites cuire le tout pendant 5 à 10 minutes. Ajoutez ensuite les noix et poursuivez la cuisson pendant 1 à 2 minutes de plus.

7 - Lorsque les châtaignes ont absorbé presque tout le liquide, ajoutez le mélange aux oignons et le jus de rôti si vous en avez. Mélangez et goûtez pour rectifier l'assaisonnement. Versez le tout dans un plat creux bien chaud. Garnissez de pluches de fenouil et servez.

Posté par porte_plume à 15:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 décembre 2007

Le riz aux courgettes de Tante Vali

coucou!

voici pour ton blog la recette du riz aux courgettes:

3 petites courgettes coupées en rondelles d'environ 1,5 cm d'épaisseur
1 verre de riz
4 verres d'eau
bouillon-cube
gruyère et crème fraîche liquide

Faire bouillir l'eau avec le bouillon-cube puis verser le riz et les courgettes. Fermer la cocotte et laisser cuire pendant 15 min.
Puis ajouter selon le goôut gruyère et crème fraîche liquide.

Bises.
Vali

Posté par porte_plume à 15:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 décembre 2007

tartare à la vali

Et ça, c'est achte bon !

Préparation : 15 mn
Réfrigération : 1h

Ingrédients (pour 4 personnes) :
Pour 10 personnes, tripler les proportions.

- 300 g saumon extra frais
- 100 g saumon fumé
- 1 oignon blanc haché fin
- un petit pot de crème fraîche épaisse
- une botte de ciboulette ciselée
- 1 cuillère à soupe de ketchup
- worcestershire sauce (selon goût)
- gingembre haché fin mariné dans du vinaigre
- zeste de citron râpé
- poivre, sel

Préparation :

Hacher au couteau les saumons, ajouter les autres ingrédients. Répartir dans des ramequins, couvrir de pellicule plastique et mettre au frigo.
Au moment de servir, démouler les petites terrines sur les assiettes de service. Décorer au choix de lamelles de citron, oeufs de caille, persil plat, rondelles de concombre préalablement marinées au vinaigre blanc...       

Posté par porte_plume à 19:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mars 2009

Un grand classique tout droit venu du Far West

A la demande générale, Valérie nous transmet cette "base" de toute cuisine familiale qui se respecte :
La véritable recette de la dinde au whisky
:

Acheter une dinde d’environ 5 kg et une bouteille de whisky. Prévoir du sel, du poivre, de l’ huile d’ olive et des bardes de lard.

Barder la dinde de lard, la saler, la poivrer et ajouter un filet d’huile d’olive.

Préchauffer le four ( thermostat 7 ) pendant 10 minutes.

Se verser un verre de whisky puis le boire.

Mettre la dinde au four dans un plat à cuisson.

Se verser 2 verres de whisky et les boire.

Après une debi-beurre, fourrer, l’ouvrir et surbeiller la buisson de la pinde.

Brendre la vouteille de biscuit et s’enfiller une bonne rasade.

Après une demi-heure, tituber jusqu’au bour.

Oubrir la borte, rebumer, revourner, enfin bref, mettre la guinde dans l’autre sens.

S’asseoir sur une butain de chaise et se reverdir 5 ou 6 verres de wizky.

Buire, non luire, non cuire la bringue bandant 4 heures.

Et hop, 5 berres de plus. R’tirer le four de la dinde.

Se rebercer une bonne boulée… goulée de whisky.

Rabasser la dinde (l’est tombée bar terre).

L’essuyer et la voutre sur un blat…sur un clat…sur une assiette.

Se bêter la figure à cause du gras sur le barrelage de la buisine.

Ne pas essayer de se relever.

Décider qu’on est bien par derre et binir la mouteille de misky.

Plus tard, ramber jusqu’au lit, dorbir ze gui reste de la nuit.

Le lendemain matin, prendre un Alka Seltzer, manger la dinde froide avec de la mayonnaise et nettoyer tout le bordel que vous avez mis dans la cuisine.

Durée : une bonne journée

La prochaine fois, Armelle nous concoctera la non-moins délicieuse recette de la soupe aux cailloux. Qu'on se le dise...

Posté par porte_plume à 14:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mai 2009

Gratin de courgettes "pour caser du légume vert"

Pour 6 personnes : 750 g de pommes de terre, autant de courgettes, l'ensemble coupé en tranches fines mélangé dans un saladier avec 1,5 dl de bouillon de volaille et saupoudré de poivre, de muscade râpée de 75g de gruyère et parfumé avec 1 gousse d'ail. Mets le tout dans un plat à gratin beurré. Tu passes au four à 180° pendant 45 min.

"Chez moi, tout le monde apprécie, même G", nous confie l'excellente Vali.

A vos marmites, et vos avis seront les bienvenus !

Posté par porte_plume à 15:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]